Salvador de Bahia : retour a notre point de depart-reveno al nia deir-punkto
  

Salvador de Bahia : retour a notre point de depart-reveno al nia deir-punkto

Salvador - Bahia, Brésil le 28/07/2010

 

Quand nous sommes arrives en Amerique du Sud, notre deuxieme escale en bateau avait ete Salvador, a l epoque nous ne savions pas que nous allions y retourner pour voler vers l Europe...

De Brasilia vers Salvador, la route en bus est longue, puisque pour faire les 1400 kms qui separent les 2 villes, il faut 24h ! De plus, le confort des bus brésiliens n'est pas du tout le meme que celui des bus argentins et comme j'avais eu du mal a dormir lors des derniers trajets en bus, nous avons tente la technique des francais rencontres a Mendoza. Nous nous sommes presentes aux guichets des compagnies aeriennes avant le depart du vol et avons propose un prix egal a celui du trajet en bus, donc environ 3 fois moins cher que le prix reel du billet. Le probleme est que nous sommes ici en pleines vacances scolaires d hiver et que la plupart des avions etaient deja pleins. Nous avons donc finalement utilise le bus et mis 24h pour atteindre Salvador. Pour resoudre mon pb de sommeil, Emerson notre hote de Brasilia, m´avait donne un somnifere ce qui m a permis de bien dormir.
Sur le chemin nous avons traverse la Chapada Diamanta, une region un peu montagneuse avec de beaux paysages et connues pour ses eaux claires et les immenses dunes de sable.

A Salvador, nous attendait Liana, esperantiste rencontree a Campo Grande pendant le congres. 

 

Liana nous a vraiment chouchouté et a preparé pour nous d'excellents plats vegetariens. Nous avons visité la celebre église de Bonfim, le bord cotier de Salvador, avec notamment les plages de Itapua, paradisiaques, avec des palmiers, ou nous nous sommes baignes. Bien que nous soyons en plein hiver, l eau devait etre a plus de 25 degres, c etait vraiment tres agreable.

Nous sommes retournes dans le centre historique "Pelourihno" que nous avions visite lors de l'escale en bateau, mais apres avoir vu Cuzco et Sucre ou les batiments coloniaux ont ete tres bien restaures, nous l avons trouve moins beau.

 

Cette etape a egalement ete l occasion pour nous de visiter le projet TAMAR, qui vise la sauvegarde des tortues de mer.Certaines tortues sont vraiment tres grosses, c est assez impressionnant, elles peuvent faire jusqu a 160 kg !

 

Les paysages des plages environnantes etaient a couper le souffle, voyez vous meme...



Mardi 28 juillet, nous avons embarque a bord de la compagnie Condor pour rentrer en Europe, nous etions un peu plus charges qu a l aller....

En Salvador atendis nin Liana, kiun ni renkontis en la kongreso de Kampogrando. Shi zorgis nin plej afable dum 5 tagoj. Shi vizitigis al ni la marbordon kun belegaj plaghoj. Kvankam estas la mezo de la vintro, la marakvo temperaturas pli ol 25 ! 

 

Ni ankau vizitis tre interesan projekton, la projekto TAMAR, kiu celas helpi martestudojn. 

 

Ni profitis por viziti denove la centron de la urbo, kiun nui jam vizitis antau 9 monatoj sed post Cuzco kaj Sucre la kolonia urbo de Salvadoro shajnis al ni malpli bela. 

Ni devas danki Liana por shiaj bongustegaj senviandaj pladoj. Mi elektas shin kiel la plej bonan kuiristinon de nia vojagho. 

 Mardon la 28an ni enviadilighis por reveni europen kaj ni estis iom pli sharghitaj ol che la ekvojagho... 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Brésil