Rio, le debut de notre periple, eko de nia rondirego
  

Rio, le debut de notre periple, eko de nia rondirego

Rio - RJ, Brésil le 22/10/2009

 

Nous rentrons dans la baie de Rio a 7h sous une petite pluie. C est assez impressionnant d arriver a Rio en bateau, nous avons d entree une vue panoramique sur le pain de sucre, le corcovado, et le pont qui traverse toute la baie.

Alvaro, notre hõte, travaille. Nous nous rendons chez lui ou nous attend son aide a domicile 'Betch'. Nous sommes accueillis comme des rois. Julio, le fils de Betch, nous sert de guide sur la plage de Copacabana, qui est a la hauteur de sa reputation. Nous mettons enfin en application nos connaissances en espagnol.

Sur la plage de nombreux sports sont pratiques, c est tres varie et pour certains tres differents de chez nous :

- foot, evidemmemt ils adorent cela, on est au Bresil Smile

- foot volley : meme regle que le volley de sable mais sans les mains. Meme les filles se debrouillent super bien.

- raquette de plage mais pratique comme du sqautsch avec de fortes frappes

- course a pied avec tong tenue dans les mains comme des gants

- peche et ca mord !

- musculation

- natation surf ou comment imiter les dauphins dans les vagues

- surf

- plongee depuis les rochers

- planche a vague

et enfin l activite preferee : la bronzette avec le string bresilien, ce n est pas une legende mais tout le monde n a pas le physique pour les porter.Wink

Les bresiliens font tres attention a leur physique et notamment a leurs dents, il y a de la pub partout pour les protheses dentaires.

Petite note culturelle :

Au fait savez vous pourquoi la ville s appelle Rio de Janeiro ?

Quand les portuguais sont arrives en janvier 1502 dans la baie, ils ont cru qu il s agissait de l embouchure d une gigantesque riviere, d ou le nom Riviere de Janvier ( Rio de Janeiro)

Ni eniras la golfeton de Rio je la 7a sub pluveto. Tuj bela vido al la Pano de sukero, la Corcovado kaj la pontego tra la golfeto.

Alvaro, nia gastiganto laboras. En lia hejmo, atendas nin lia hejmhelpistino, 'Bech'. Ni estas akceptitaj kiel reghoj. Julio la filo de Bech gvidas nin sur la plagho de Copacabana, kiu egalas sian famecon. Ni finfine aplikas nian konon de la hispana por komuniki kun li.

Plaghaj sportoj estas multnombraj :

- piedpilko, kompreneble ni estas en Brasilo

-pied retpillko, samaj reguloj kiel retpilko sed sen manoj. Ech virinoj bonege elturnighas.

-plaghrakedoj, praktikitaj viglege

-kurado kun schnurshuoj che manoj

-Fishkaptatado

- Muskoligado

- Surfnagho, imito de la dolfenoj en ondoj

- Surfo

- Ondobreto (kusha surfo)

- Plongho ekde la rokoj far infanoj

kaj finfine sunumado kun etetaj brazilaj bankostumoj. Foje estus bone ke dikulinoj evitu tiel vestighi Smile

Kultura angulo

Origino de la nomo Rio de Janeiro kiu signifikas Riveiro de Januaro tiel nomighas char la unuaj portugaloj kiuj malkovris la golfeton en Januaro 1502 kredis trovighi che la elfluejo de riverego.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Brésil