Pantanal - le plus grand marais du monde - la plej granda marcho de la mondo
  

Pantanal - le plus grand marais du monde - la plej granda marcho de la mondo

Pantanal - MT, Brésil le 12/07/2010

 

Pour se rendre dans le Pantanal nous sommes passes par une agence de voyage et avons opte pour un tour de 4 jours et 3 nuits en formule camping ou l´on dort dans des hamacs.
Le voyage de Campo Grande pour atteindre le Pantanal a ete long, plus de 6h et des notre arrivee nous avons pu voir des caimans qui se faisaient dorer la pillule au soleil. En fait, vivent entre 15 et 20 millions de caimans dans le Pantanal pour seulement quelques centaines de milliers d´habitants.
 
Afin de decouvrir la faune de la region, qui est une des plus riches du monde par la diversite de ses especes, nous avons commence notre visite par un safari de nuit. Apres une nuit dans le hamac plus ou moins agreable (quelques ronfleurs nous ont empeche de bien dormir) nous sommes partis a 4h30 pour le safari.

Nous avons pu voir des capivars (le plus gros rongeur du monde), des biches du pantanal et surtout les milliers d´yeux brillants des caimans durant la nuit. C´est assez impressionnant de se dire qu´ils sont la, ausii nombreux, a qq metres...


Nous avons ensuite poursuivi notre decouverte par une randonnee dans la foret tropicale a la recherche des animaux. Nous avons pu voir un fourmillier sur un arbre, une biche du Pantanal, de nombreux oiseaux et des singes avec lesquels notre guide a "converser". En fait les singes males defendent leur territoire et quand le guide imite leurs cris, ils repondent ! Mais le plus impressionnant de la ballade etait la traversee des marais pieds nus avec les caimans a 2 ou 3 metres et surtout la possibilite de rencontrer un anaconda...


 
Nous avons egalement fait une randonne a cheval. Le mien s´appellait "sako" et celui d´Olivier "Caramelo", d´ailleurs celui d´Olivier etait minuscule, on aurait dit un poney ! J´ai adore cette ballade de 2h dans la fazenda (ferme), nous sommes partis a la recherche d´un leopard mais n´avons pu voir que les vaches de l´exploitation et qq oiseaux. Sur le chemin du retour "sako", qui ne voulait pas avancer a l´aller, etait presse de rentrer et a meme avance au trot...


 
Le jour suivant, nous avons decouvert la faune marine en faisant un tour en bateau dans les marais. Nous avons vu enormement d´especes d´oiseaux : martins pecheurs, toucans, perroquets, ibis, aigrettes ainsi que l´oiseau symbole de la region le tuyuyu (un immense oiseau de 1,20 de haut noir, blanc et rouge autour du cou. C est super impressionnant quand il s´envole)
Puis nous avons arrete le moteur du bateau et avons commence la peche au piranhas !!! Et oui, nous avons peche des piranhas. Pour l´appat, poissons carnivores obligent, nous avons pris des morceaux de viande rouge. Je n avais jamais peche auparavant et c´est vraiment super sympa de sentir le poisson au bout de la ligne. On s´est d´ailleurs fait avoir plusieurs fois par les piranhas qui ont mange la viande sans qu´on est rien senti! Pendant que nous pechions nous avons vu au loin quelque chose qui se rapprochait, il s´agissait d´un caiman. Il est venu a qq centimetres du bateau pour essayer de recuperer un peu de notre peche et notre guide a d´ailleurs un peu joue avec lui en le faisant sauter pour atraper le poisson au bout de sa canne a peche (ceux que cela interesse, je pourrais vous montrer le film en rentrant !) Dans le meme temps nous avons vu au loin autres choses sur le bord de l´eau, en fait c´etaient 3 grosses loutres de 2 metres de long, impressionnant...


A midi, nous avons pu goute le produit de notre peche et avons donc mange du piranha. Le probleme en Amerique du sud est que la plupart du temps, ils ne savent pas preparer le poisson autrement que frit a l´huile, alors c´etait bon mais je pense que cela aurait ete meilleur au four ou avec une petite sauce.


 
Comme nous sommes restes un jour de plus que les autres personnes de notre groupe, nous avons eu la chance de pouvoir refaire un safari avec randonnee ainsi qu´un autre tour en bateau. Lors de notre randonnee nous avons vu des koatis et rejouer avec les singes, il sont vraiment tres droles !
 
Du Pantanal, nous avons pris la route pour Bonito, une petite ville connue pour ses beautes naturelles et notamment la clarete de ses eaux. Nous en avons donc profite pour faire de la plongee et bien que nous soyons en plein hiver, il faisait presque 30 degres et l´eau, bien que fraiche, etait tres agreable vu la chaleur exterieure. C´etait magique de nager avec les poissons, ils sont la, a qq centimetres, et n´ont pas du tout peur. Le plus impressionnat etait d´etre sous l´eau avec le masque et de resdescendre le courant quand eux le remontent. On a l´impression d´etre dans un aquarium et bien qu´il s´agisse de poissons de riviere, ils ont de tres belles couleurs jaune et violette sur les nageoires et sur la queue.

Jen la plej mallonga artikolo en esperanto (mi antaupardionpetas al Roger). Dum 6 tagoj, ni vidis multegajn bestojn, aute, piede, boate, chevale kaj ech plonghe en la plej granda marcho de la mondo nome Pantanalo.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Brésil