Florianopolis, une ile de reve - plaghumado kaj sablobreto
  

Florianopolis, une ile de reve - plaghumado kaj sablobreto

Florianopolis - SC, Brésil le 17/11/2009

 

L'interet d'un tel voyage est qu'on ne sait jamais ce qui nous attend le lendemain. A Florianopolis, nous nous sommes pour la premiere fois debrouilles tous seuls, puisque aucun hote ne nous attendait. Alors d'abord, il a fallu trouver un logement. Bonne nouvelle a la gare routiere, il y a un centre d information (ce n'etait pas le cas a Blumenau) et on nous a dirige vers un camping au centre de l'ile.
Pour ici c'est l'avant saison, puisque cela correspondrait au mois de mai chez nous et pourtant de nombreux camping sont fermes. Apres une heure de bus, l'ile est grande, il y a 350 000 habitants, nous sommes arrives au camping de Barra da Lagoa. Il est situe a proximite de la mer et d'un lac sale. Nous avons commence a monter la tente mais une fois installee, on a vu une araignee un peu bizarre et comme Mateo, notre hote medecin de Curitiba nous avait montre des photos des piqures d'araignee ici, on a prefere se rabattre sur un kitnet, sorte de petit appartement avec cuisine et chambre pour 50 reals, c'etait juste 20 reals de plus que le camping soit 8 euros alors on s'est dit que cela ne vallait pas la peine qu'on se fasse piquer. Etant donne les orages qu'il y a eu pendant 2 nuits, on n'a pas regrette.
 
Finalement nous sommes restes 4,5 jours sur l'ile a profiter des plages magnifiques de Barra da Lagoa, praia dos Ingles, Joaquina, Mole et Galheta. Toutes plus belles les unes que les autres : sable fin, eau turquoise sur des kms...le paradis...

On a egalement profiter de notre sejour pour tester a 2 reprises le surf de sable, surf pour Olivier, il maitrise pas mal, malgre qq petites chutes au debut ! et luge pour Magali, c est plus sûr  Le meilleur endroit pour en faire est la praia de Joaquina ( il y a un loueur de planche avec des planches surf ou luge).

Le dernier jour apres une randonne sur les hauteurs de Barra da Lagoa ou on a pu admirer un paysage fantastique : vue sur 3 plages, la mer, le lac, le village en dessous, la foret, et ensuite une fois rentre on s est pose dans un cafe sur des poufs geant et on a fait la sieste avec un verre de jus de fruit presse, trop agreable...

Le soir en rentrant au camping une surprise nous attendait. Pour la premiere fois dans notre periple nous avons croises des francais et meme des lyonnais ou semi lyonnais puisqu il s agissait d un couple lillo-lyonnais, Aurelie et Geoffrey, avec leur petite fille de 16 mois, Zoe. Ils voyagent depuis 2,5 mois et sont partis de Guyane, Saint Laurent du Marroni, en camionette equipee et ont descendu toute la cote du Bresil. Au moment ou on les a rencontre ils avaient deja fait 8000 kms. On a passe la soiree ensemble, en mangeant une pizza dans un restaurant a cote du camping et c'etait vraiment tres sympa. En plus sur la route on a rencontre un autre lyonnais qui vit a Barra da Lagoa depuis 2 ans, c'etait vraiment la soiree lyonnaise ! Aurelie, Geoffrey et Zoe vont continuer leur route vers le sud, comme nous et peut etre aurons nous a nouveau l'occasion de nous retrouver plus au sud !



 
Ni planis tendumi en tendumejo sed tuj post muntado, araneo shanghis niajn planojn. Dankon Mateo, vi sukcesis timigi nin ! Ni tute ne scias chu tiu araneo estas danghera sed la fotoj kiujn vi montris al ni estis sufiche teruraj por ne provi.
Finfine ni luis chambron en la sama tendumejo kaj ghuas la konforton.
 
Ni profitas la belajn plaghojn de la insulo kaj provis ne ondo-breton sed sablo-breton. Tiu sporto konsistas el desuprado de dunoj per breto same kiel negho-breto sed estas iom pli malfacile char la fiksiloj ne tenas tiom bone la piedojn. Magali uzis ghin kiel sledeton, estas pli sekure . Por tiuj kiuj volus provi en Florianopolis, ni konsilas la dunojn de Joaquina char tiuj de Praia dos Ingles estas malpli bona kaj pli kosta.

La antaulastan tagon ni migradis al belaj plaghoj (Praia Galheta kaj Mole) kie estas surfistoj. La pejzagho estis belega kun vidoj al 3 plaghoj, la maro, la lago, la vilaghoj kaj la arbaro. Vespere ni renkontis francan paron kaj sian filinon (Geoffrey, Aurelie kaj Zoe) kiuj vojaghas kamionete de Gvijano de 2,5 monatoj. Ili jam veturis 8000 km tra Brazilo. Ni vespermanghis kune kaj la restoracion konsilis alia franco kiu vivas de 2 jaroj en Barra da Lagoa. Estis agrable paroli kun aliaj vojaghantoj.

Dum la restado en Florianopolis ni testis 2 tre malmutekostajn restoraciojn kaj bongustajn. Unu en Praia dos Ingles : 8 realoj por 2 personoj kaj alia en la centro de Florianopolis 4,5 realoj persone (legomoj, pastoj, rizo, viando, salato...).

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Brésil