Une enclave allemande au Bresil - Germana enklavo en Brazilo
  

Une enclave allemande au Bresil - Germana enklavo en Brazilo

Blumenau - SC, Brésil le 12/11/2009

 

Blumenau est connue pour etre la ville ou il y a la deuxieme fete la plus importante apres la carnaval au Bresil, et savez ce que c est ? ......C est ...........l'Oktober Fest, la meme qui a lieu tous les ans a Munich !!!

J'ai essaye de trouver qn pour parler allemand la bas, mais mes tentatives ont ete infructueuses. Il n y a plus grand monde qui parle allemand. Pourtant avant la seconde guerre mondiale c'etait l'allemand la langue officielle de cette ville. Elle a ete fondee il y a 150 ans par un allemand immigre, Blumenau, d'ou le nom de la ville.

Sinon, nous avons ete un peu decu. On pensait voir des rues avec des maisons a colombage mais en centre ville, il y en a seulement qq unes.

Une des rares maisons a colombage de la ville

Par contre il y a une reconstitution d une rue allemande "Vila Germanica" dans un quartier a l exterieur, ou se deroule d ailleurs l'Oktober Fest allemande, mais cela ressemble plus a une sorte d Europa Park : des maisons allemandes sur 2 rues remplies de magasins de souvenirs et de restaurants typiques allemands ( mais on n'a pas teste). Tant pis au moins on aura vu et peut etre que pour des bresiliens ou sud americains qui n'ont jamais vu les maisons a colombage cela est bien !

La villa Germanica

Lau la turismaj libroj kiujn ni legis antau la eko de nia vojagho Blumenau estas nepre vizintinda kaj similas al germana urbo. Sed ho ve ! surloke ni rapide elrevighis, neniu scipovis la germanan kaj la historia urbocentro enhavas nur kelkajn trabdomojn. Ni ech ne trovis germanan restoracion kaj la kelnero paroletis ........la francan!!!

Ekster la centro ekzistas ia kvartalo kiu similas "Europapark". Estas turistkaptilo kie oni organizas de 1983 la 2an plej grandan feston en Brazilo post Karnavalo, kiu kompreneble nomighas OktoberFest. Tamen ni pasigis agrablan tagon vizitante kelkajn muzeetojn. Mi pardonpetas al la brazilaj esperantistoj sed pri trabdomoj prefere vizitu Germanion au Alzacon, mian devenregionon. Mi tamen devas rekoni ke la kamparo chirkaue foje plenas je beletaj germanstilaj domoj. 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Brésil