Neuquen - une oasis dans la steppe - oazo en la stepo
  

Neuquen - une oasis dans la steppe - oazo en la stepo

Neuquén, Argentine le 28/01/2010

 

Neuquen est situe au milieu d un demi desert. La ville parait tres verte avec beaucoup d arbres par rapport au milieu qui l entoure. Cela est du a la riviere et egalement aux nombreux arrosages pour maintenir la verdure dans la ville (parfois les pelouses ressemblent a une riziere !)

Il n y a pas grand chose a faire a Neuquen, malgre sa taille (300 000 habitants) mais nous en avons quand meme profite pour visiter les musees. Celui de la ville est assez interessant, il explique comment la ville a ette cree au milieu de nul part afin de conquerir le territoire tellement vide au debut du 20eme siecle. La ville ne faisait que 4 000 habitants en 1902 !

Le musee des beaux arts est egalement tres interessant et il est reconnu au niveau national. Il s agit d une unite detache de celui de Buenos Aires. Nous avons pu y voir des artistes europeens mais aussi argentins et une exposition sur l architecture.

Ce qui est amusant c est que quand nous sommes alles a l office du tourisme pour leur demander ce qu on pouvait visiter dans la ville, ils nous ont indique tous les monuments. En fait apparemment la ville a pas mal investi sur la culture et les monuments. Celui pour les soldats tombes aux iles Malouines est particulierement marquant. En fait il y a un momunent pour les iles Malouines dans toutes les villes d argentine et encore plus en Patagonie. Les iles sont situees au sud de l Argentine, dans l ocean atlantique et la guerre de 1982 est encore dans bcp d esprits. On dirait que l histoire n est pas encore completement finie : par exemple, a la chaine nationale le gouvernement donne meme la temperature dans les iles comme dans les autres villes du pays alors que le territoire est officiellement anglais.

Nous avons egalement lors de cette etape rencontre un petit groupe d esperantiste avec lesquels nous avons mange une fois a midi mais le mouvement en argentine n est pas tres developpe.

Ruben Sanchez estis nia kontakto. Ni tagmanghis kun li kaj 2 el liaj lernantinoj. Mi speciale volas kuraghigi Lidia kiu jam bonege komprenas kaj sufiche bone parolas sed mankas je memfido Cry. Estis okazo por ili paroli au audi esperanton char malofte fremduloj vizitas Neuquen.

Fakte la urbo ne estas tre interesa krom pri la monumento "los caidos de las Malvinas". Temas kiel chie en Argentino sed speciale en Patagonio pri la milito inter Argentino kaj Anglio por la posedo de la insuloj de la Malvinoj kiuj situas proksime de la argentinaj marbordoj en la sudo de altlantiko. Shajnas ke la registaro pretigas la homojn al nova milito. Ekzemple, krom per monumentoj, kiuj svarmas, televide en la veterprognozoj la shtata kanalo chiam indikas la veteron en la insuloj same kiel ili estus argentinaj.

Alia interesa afero estas la rivero, kies akvo estas travidebla kaj tute tauga por bani sin en tiu jam varma urbo. Dank al ghi kaj al senchesa akvumado estas multaj arboj kaj verda herbo. Tio donas al la urbo aspekton de oazo meze de stepo.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Argentine