Coroico : une etape repos avec de la chaleur - tropika etapo
  

Coroico : une etape repos avec de la chaleur - tropika etapo

Coroico, Bolivie le 29/04/2010

 

Apres la pollution de la Paz, nous avons decide de faire route vers Coroico a 3h de bus de La Paz et a 1700m d'altitude. Lors du trajet la vegetation a completement change. Nous sommes passe du sommet de la Cumbre a 4800 m avec ses lacs et la vegetation presque inexistante a une vegetation tropicale avec des fleurs.

Les francais que nous avions rencontre a Mendoza, nous avaient parle de l'hotel Sol y Luna dans lequel se trouvait des cabanes et qu'on avait l'impression d'etre un Robinson. Nous avons ete legeremnt decu par les cabanes et le prix etait tres eleve. Finalement nous nous sommes installes dans la maison principale ou le prix des chambres etaient beaucoup plus raisonnable mais nous avons pu profiter de tous les avantages du lieu : piscines, parc de plusieurs hectares avec vue sur la vallee (magnifique !), hamacs, chaises longues...Comme vous l'aurez compris le programme etait plutot au repos mais nous en avons quand meme profite pour faire quelques randos dans les environs et notamment aux 3 cascades, le derniere etait d'ailleurs tres belle.

Nous sommes egalement allés voir un parc ou l'on s'occupe d'animaux abandonnes : singes, tortues et oiseaux tropicaux essentiellement. Il y avait differentes races de singe (capucine, ecureuil....) et s'etait marrant de les voir jouer en sautant d'arbres et arbres. Nous avons egalement beaucoup apprecie les crepes de l'hotel Sol y Luna, c'etait un tres bon gouter apres le repos sur les chaises longues ou hamac. Olivier a meme ete se baigner mais l'eau n'etait pas particulierement chaude car elle etait alimentee en circuit ouvert avec l'eau de la riviere ! Tres belle etape repos pour nous remettre d'aplomb apres les salmonelles....

Post la poluego de la Paz ni decidis spiri puran aeron en Coroico. Tiu urbeto situas je 3h de la chefurbo je 1700m de alteco. La plantaro tute alias, chi tie estas arbaro tropika.

Ni profitis la restadon en tiu varma regiono por bani nin en naghejo kaj promeni en la parko de nia gastejo. Ni ne nur ripozis sed ankau migradis al 3 belaj akvofaloj kun belegaj vidpunktoj al la valoj. Alian tagon ni vizitis bestoparkon kie oni kuracas forlasitajn simiojn, testudojn kaj papagojn. Estis tre agrabla etapo kiu permesis tute resanighi de nia malsano pro la salmoneloj.

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Bolivie