4 jours d aventure jusqu au salar d uyuni, 4 tagoj de aventuro ghis la sallago de Uyuni
  

4 jours d aventure jusqu au salar d uyuni, 4 tagoj de aventuro ghis la sallago de Uyuni

Uyuni, Bolivie le 25/03/2010

 

En passant la frontiere entre l Argentine et la Bolivie nous avons rencontre 2 couples suisses : Noemie et Laurent du canton de Vaux et Jean Luc et Rael de la region de Bern. Nous avons voyage ensemble en train (super luxe avec siege tout confort et television, on aurait jamais cru qu on aurait pu avoir plus de luxe qu en France ! Par contre question vitesse ce n etait pas cela, il a fallu 3h pour faire 90 Km !) et avons ensuite fait l excursion au salar ensemble.
  
A Tupiza nous avons fait le tour des agences pour trouver celle la plus serieuse et avons finalement opte pour Grano de Oro. Les commentaires etaient plutot positifs sur internet et le gerant a fini de nous convaincre en nous disant que contrairement a son principal concurrent Tupiza Tour le service etait pus personnalise et les chauffeurs guides plus professionnels. Mais nous avons ete un peu decu. Nous avons eu tres peu de contact avec les 2 guides (le soir ils mangeaient dans leur coin) et les informations etaient tres limitees voires eronnees... 



Sinon le tour etait fantastique et nous n avons pas souffert de l altitude (nous etions entre 3700 n et 4850 m). Pendant 4 jours nous avons observes des paysages a couper le souffle... : lagunes colorees (verte, rouge, blanche...) avec des flamands roses, desert comme celui peint par Dali, volcans dont un avec des fumeroles, sommets enneiges, geysers a plus de 200 degres, thermes a 37 degres dans lesquels nous avons pris un bain de 30 minutes (trop agreable etant donne qu on avait pas pu prendre de douches dans les logements sommaires ou nous etions heberges) et le clou du voyage....le salar le plus grand du monde : 15 000 km2 (3 departements francais) ! Une immense etendue blanche, on se croirait sur de la glace tellement c est blanc ! Seulement 1 pourcent de sa surface est exploite pour faire du sel et cela est tres artisanal : les blocs de sel sont chauffes au feu de bois pour faire evaporer l eau pendant 30 minutes puis il est moulu (avec un peu de sodium pour eviter les goitres) et mis en paquet a la main. C est impressionnant : le tas de sel est pose par terre et les femmes prennent des sachets et les remplissent, elles les ferment a la main avec une flamme chauffee par une bouteille de gaz et sont payes 10 pesos soit 1 euro pour 100 sachets de 500g. En general elles arrivent a faire entre 1000 et 3000 sachets par jour en fonction de leur rapidite.


 
Pendant le sejour nous avons dormis dans des hebergements sommaires (lits en beton avec matelas poses dessus et pas de douches et d eau chaudes). Mais les conditions d hebergement se sont ameliorees au cours du sejour, on a meme termine par un hotel en sel c est a dire avec des murs, des lits et le sol en sel ! Au cours de notre traversee, nous sommes passes par des villages completement perdus. La capitale de l etat du sud Lipez n a que 180 habitants ! Le premier soir nous avons dormi dans un village et lors de notre arrivee c etait amusant car tous les enfants sont arrives : pour la taille du village (peut etre une 40taine de maison, il y avait enormement d enfants !)
 
Sur le chemin nous avons egalement croises des animaux : lamas (avec leur pompoms aux oreilles dont la couleur indique le proprietaire, nous en avons meme rencontre un tres affectuenux qui ne voulait pas nous quitter...), vigognes (sorte de lamas plus petit avec beaucoup moins de poil et qui est protege), viscacha (lapin-ecureuil qui venait manger avec nous les crudites...) et autruche ou plutot "suri" comme ils disent ici, nous en avons vu des sauvages mais la plus etonnante etait celle que nous avons rencontre sur l ile des incas en plein milieu du salar ! Cet endroit est l etape de tous les operateurs pour prendre le petit dejeuner apres avoir vu le levee du soleil sur le salar et elle connait la combine pour pouvoir manger gratis...


 
Trapasante la limon inter Argentino kaj Bolivio ni renkontis 2 parojn svisajn:Noemie kaj Laurent kaj, Jean Luc kaj Rael. Ni kunveturis al Tupiza per luksa trajno kun televidilo, sed la rapideco, 3h por 90 km, ne egas !
 
En Tupiza ni serchis la plej bonan entreprenon por ekskursi al la sallago de Uyuni (la plej granda de la mondo) kaj al la regiono de suda Lipezo. Ni elektis Grano de Oro pro la bonaj komentoj retaj. Finfine la manko da informoj kaj da komunikemo far la gvid-shoforoj iom elrevigis nin.
Krom tio la ekskurso estis genia. Ni ne suferis la altecon de 3700 al 4850 metroj (pli ol Mont Blanc !) dank al nia malrapida alsuprigho dum 2 semajnoj. Dum 4 tagoj ni ghuis belegajn, kvazau supernaturaj pejzaghoj: koloraj lagoj (verda, rugha, blanka, flava), dezertoj, gejzeroj, volkanoj, varmaj akvoj kaj bestoj. Inter ili, lamaoj, vigonoj, birdoj, azenoj kaj la plej amuza: la "viscacha" ia sciur-kuniklo al kiu ni donis manghon.
La plej nekredebla pejzagho ja estas la sallago granda je 15000 km2. Ghi estas perfekte ebena kaj aspektas kiel lagego frostita. Tion certe pensis Bryna kaj Katiana, 2 kanadaninoj kun kiuj ni kunekskursis

Ni dormis en malluksaj chambroj kun litoj el cemento sed kun matracoj ;-) tamen sen hejtado je 4200 metroj da alteco.
Ne estis pli da 4 vilaghoj kaj la plej granda, la chefurbo, enhavas nur 180 loghantoj ! La regiono shajnas ankorau pli senhoma ol patagonio.
 

 

Commentaires

 Sylvie Marras
Au fait , j'ai oublié de te dire que, nous, on avait eu un bel hiver avec 3 épisodes neigeux,qu' on s' est bien caillé, maintenant le printemps arrive encore quelques giboulées et ce sera bon ; Et la super nouvelle c'est que je vais être gand mère en avril c'est à dire très bientôt aux environs du 20 d'une petite fille prénommée ELSA ; sylvie bISES



Autres récits de voyage

Autres Recits en Bolivie